E-learning, M-learning, et ensuite?

e-Learning

La transformation digitale dans le monde des entreprises a "transformé" la formation traditionnelle en salle en e-learning, sans pour autant supprimer le concept de formation en salle.

e-Learning et formation en salle se complètent en effet, selon les besoins et le contexte, et forment ensemble le "blended learning", qui, tel un assemblage de deux cépages dans le monde des vins, allie harmonieusement enseignement classique (en salle de formation) et distant (e-learning).

Formation

Le blended learning permet par exemple:

  • d'acquérir en amont le côté théorique via l'outil e-learning, puis la partie plus comportementale en salle;
  • de faire ses exercices à distance puis de discuter les solutions en classe;
  • d'apprendre en classe puis de valider à distance (quiz);
  • etc.

m-Learning

Au tournant du millénaire, avec l'avènement de la téléphonie mobile et la généralisation des smartphones et tablettes, l'e-Learning devient m-Learning, m comme mobile. Il est ainsi désormais possible de se former en tout temps et en tout lieu.

Smartphone

M comme mobile, mais aussi comme micro. La formation rétrécit et se youtubise. Elle se contextualise et devient plus digeste car divisée en plus petits "morceaux".

Ces petits morceaux sont subtilement découpés pour capter l'attention du public cible et atteindre leur objectif: l'acquisition rapide et efficace de compétences.

d-Learning

Aucune des tendances précitées ne tend vers un monopole. Passés les effets de mode, on constate plutôt que ces diverses étoiles de learning (e-, m-, blended) s'assemblent, se combinent, se complètent, et finissent par former une "galaxie du learning", le digital learning (d-Learning).

Le digital learning inclut des pratiques en salle, à distance et/ou sur son lieu de travail (bureau ou atelier), synchrones ou asynchrones.

Il se compose de tout ou partie des ingrédients suivants:

  • matériel classique (livres, cahiers)
  • matériel multimédia (vidéos, podcast, sites web, blogs)
  • groupes de discussions (via des forums ou réseaux sociaux)
  • modules e-Learning
  • classes réelles et virtuelles
  • apps
  • etc.

Le digital learning, c'est un peu le blended learning 2.0: un savant mélange de composants multiples et variés que le digital formateur doit doser tel un druide pour obtenir la potion magique qui va motiver ses troupes et les former efficacement à court comme à long terme.

Ingrédients

f-Learning

Réalité augmentée

F comme futur(e).

Un futur qui s'annonce très AR et VR:

  • la réalité augmentée (AR), qui superpose du contenu multimédia au réel, va offrir la possibilité de se former via des apps sur supports mobiles là où ça compte vraiment, directement sur son lieu de travail
  • la réalité virtuelle (VR) va projeter l'apprenant dans une représentation virtuelle du sujet qu'il doit étudier

Un futur qui tendra à fusionner théorie et pratique.

Un futur sans cours ni professeurs?

Misons plutôt sur un futur à approches multiples, du blended learning 3.0, combinant élégamment tous les concepts (non-exclusifs) susmentionnés (gamification et social learning en sus) – sous l'égide d'un digital formateur qui se devra d'évoluer avec son temps.

Contactez-nous